Les effets secondaires des parents surprotecteurs

Dans de nombreux foyers aujourd’hui, les enfants sont devenus le centre de l’univers, les parents gravitant autour d’eux. Lorsque cela se produit et qu’il y a une surprotection parentale des enfants, à long terme, les enfants deviennent des tyrans, narcissiques, paresseux et pensent que tout doit être fait pour eux, car ils ont le droit d’être pris en charge comme des rois autoritaires.

Les enfants dont les parents les surprotègent n’acquerront pas les compétences nécessaires pour se développer avec succès et penseront même que cela ne vaut pas la peine de faire des efforts parce qu’il est préférable que d’autres assument leurs responsabilités. Ils font leurs devoirs avec leurs parents, ils ne savent pas comment faire les choses, « je ne sais pas » est la première chose qu’ils disent pour éviter la frustration dans n’importe quelle activité scolaire ou quotidienne, ils font des crises de colère si leurs souhaits ne sont pas satisfaits… Ils ont toujours besoin des autres pour satisfaire leurs désirs et leurs besoins. Mais la surprotection parentale a des effets secondaires.

Les effets secondaires de la surprotection parentale

Être parent signifie souvent qu’il faut toujours trouver un juste milieu entre un style permissif ou surprotecteur. Les résultats possibles d’une parentalité stricte ou surprotectrice peuvent être négatifs pour les enfants, tant dans l’enfance que dans la vie adulte. Un style parental restrictif et contrôlant peut engendrer un style de comportement négatif de la part des enfants.

Lire aussi :   Des filles qui ressemblent à des femmes : comment l'hypersexualisation affecte-t-elle le développement des enfants ?

En grandissant, les enfants doivent passer de la dépendance totale à l’égard des parents à l’indépendance, lorsqu’ils commencent à sentir qu’ils doivent créer leur propre identité. Les parents peuvent se sentir trop protecteurs envers leurs enfants et vouloir contrôler tous les aspects de leur vie uniquement pour les protéger du danger, ce qui aura pour conséquence qu’ils n’auront pas les compétences suffisantes pour se développer dans la vie.

Manque de confiance en soi

Les parents surprotecteurs envoient le message que leurs enfants ne peuvent pas faire face aux défis de la vie par eux-mêmes. Cela ne fera que provoquer un manque de confiance en soi chez les enfants, qui auront l’impression que leurs parents ne leur font pas confiance et que faire des erreurs est un problème. Ils ne seront pas capables de faire face aux problèmes par eux-mêmes et ne seront pas assez compétents pour réussir dans la vie.

Dépendance excessive

Un parent strict et surprotecteur exigera beaucoup de ses enfants sans se rendre compte qu’il crée une situation dans laquelle les enfants deviennent trop dépendants de leurs parents. Le parent reste impliqué et engagé dans toutes les activités et décisions des enfants. Les enfants auront l’impression que le parent doit prendre toutes leurs décisions en prenant toujours le pas sur leur identité.

Problèmes d’estime de soi

Des parents surprotecteurs peuvent entraîner un manque de développement de l’estime de soi chez les enfants. En effet, les enfants ne parviennent pas à relever les défis sans l’intervention de leurs parents. Le développement de l’estime de soi des enfants passe en partie par le fait de surmonter les difficultés par eux-mêmes, et les parents surprotecteurs ne donnent pas cette opportunité à leurs enfants.

Lire aussi :   Fidget Spinner : Tout ce que vous devez savoir sur son utilisation

La surprotection ne prépare pas les enfants à la vie. Le succès « facile » est dangereux pour le développement des enfants. Tout ce qui est bon coûte TOUJOURS un effort. Il ne s’agit pas de forcer les enfants à faire des efforts ou de rendre les choses trop compliquées pour eux, mais de leur faire apprécier l’effort pour réaliser des choses, car c’est ainsi que va la vie. Un enfant surprotégé sera plus susceptible de devenir dépressif ou de souffrir de stress, d’anxiété ou d’agressivité. Surprotéger, c’est déprotéger et laisser les enfants « nus » face à une société de plus en plus compliquée et difficile. Le secret est de trouver un équilibre dans l’éducation des enfants.