Comment peut-on bénéficier du congé parental ?

Vous avez-vous récemment eu votre premier ou deuxième enfant ? Je suis heureux de l’apprendre ! Vous avez le droit de demander un congé parental à votre employeur et à la Caisse d’allocations familiales si vous souhaitez vous en occuper seul. Afin de vous occuper correctement du nourrisson, vous pouvez interrompre ou restreindre temporairement vos activités. La PreParE est une allocation que vous pouvez obtenir si vous remplissez des conditions spécifiques. Pour mieux la comprendre, consultez cet article.

Qu’en est-il du congé parental ?

Après la naissance ou l’adoption d’un enfant, un employé peut prendre un congé ou modifier la durée de son contrat. L’égalité réelle entre les femmes et les hommes a été inscrite dans la législation en 2015, ce n’est donc pas nouveau. Les nouveaux parents peuvent bénéficier de la prestation partagée d’éducation (PreParE) de la Caisse d’allocations familiales (CAF) dans des conditions spécifiques.

Le congé parental a deux objectifs principaux. Obtenir que les papas acceptent de passer plus de temps avec leur nouveau-né est un bon point de départ. En un mot, il s’agit d’accélérer le retour des mamans actives sur le marché du travail. Ainsi, cette nouvelle approche réduit les inégalités professionnelles liées à l’arrivée d’un enfant et permet aux jeunes parents de s’occuper de leurs enfants de manière plus équitable.

Il n’est pas possible d’obtenir une allocation pour congé parental tout en continuant à percevoir un salaire, à moins de continuer à travailler. Il est possible de prendre un congé parental et de travailler à temps partiel. Dans cette situation, le salaire est basé sur le nombre d’heures travaillées.

Lire aussi :   Fidget Spinner : Tout ce que vous devez savoir sur son utilisation

Le congé parental n’est pas uniquement destiné aux premiers parents, comme beaucoup le croient. Votre deuxième ou troisième enfant peut également en bénéficier…

Quels sont les critères pour obtenir un congé parental ?

Lorsque vous êtes en congé parental, vous pouvez utiliser la PreParE. Il ne faut pas oublier que ce congé est accessible aux deux parents. En outre, la CAF ne verse la PreParE que si le congé est fractionné. Il faut avoir au moins un an d’ancienneté pour bénéficier du congé parental. En outre, le parent qui demande le congé parental doit justifier d’au moins huit trimestres de cotisations vieillesse :

les deux dernières années de travail du parent primo-accédant ; les quatre dernières années de travail du parent primo-accédant ; les cinq dernières années de travail du parent primo-accédant avant le congé du troisième enfant ou plus.
D’autres situations particulières existent en plus de celles énumérées précédemment. Avant le 31 décembre 2014, l’enfant doit être né ou avoir été adopté. S’il est adopté, il doit être âgé de moins de 3 ans ou de plus de 20 ans. Enfin, le petit doit dépendre entièrement du parent qui prend le congé.

Quel est le montant de la prestation partagée d’éducation ?

Cette allocation est calculée en fonction de la situation professionnelle actuelle du demandeur :

  • En cas d’arrêt complet, en situation de cessation totale d’activité.
  • Si vous travaillez à un temps inférieur ou égal à un mi-temps, le montant mensuel de l’allocation sera 256,77 euros.
  • Un total de 148,12 euros sera dû si vous n’effectuez qu’un travail partiel.
Lire aussi :   Capoeira pour enfants

Quelle est la durée du congé parental du deuxième enfant ?

En cas de naissances multiples, la durée du congé parental est proportionnelle au nombre total d’enfants. En cas de naissance unique, le congé parental est limité à un an, réparti à parts égales entre les parents. Ce congé parental peut être prolongé jusqu’à deux fois, mais il doit prendre fin avant le troisième anniversaire de l’enfant pour être considéré comme valide.

La durée du congé n’est pas affectée par la naissance de plus de deux enfants en même temps, et il peut être prolongé deux fois de plus. Dans ce cas, le congé parental prend fin lorsque les enfants commencent l’école. Sauf si le nombre d’enfants passe à trois ou plus, le congé de maternité est limité à un an et peut être prolongé jusqu’à cinq fois. Une prolongation de six ans du congé parental est accordée dans cette circonstance unique.

En revanche, la durée pendant laquelle une famille peut bénéficier des allocations CAF diffère de cette règle générale. Les couples obtiennent l’allocation en même temps ou alternativement pendant une période de 24 mois avant le troisième anniversaire de l’enfant s’ils sont mariés. Si un seul parent est présent, la PreParE peut durer jusqu’au troisième anniversaire de l’enfant dans un foyer monoparental.