Le tarif du nounou au black

Avoir une nounou est un grand soulagement car elle s’occupe de votre enfant lorsque vous ne pouvez pas être là. Mais le prix de ce service varie du bon marché au triple. Pour cette raison, de nombreux parents se tournent vers le une nounou non déclaré ou « au black ». Quels sont les avantages d’engager une nounou au black ? Y-a-t-il des risques ? Quel est le coût ? Nous vous expliquons tous dans cette article.

Les avantages d’engager une nounou au black

Si beaucoup de parents choisissent d’engager une nounou au black, ce n’est peut-être pas une coïncidence. Ses services sont généralement bon marché, et pour une bonne raison.

Une nounou noire facturera entre 50 et 75 % de moins qu’une nounou déclaré. Ses tarifs ne comprennent pas les coûts d’une agence prestataire de services ni les cotisations sociales et patronales. En d’autres termes, aucune des sommes qu’elle perçoit n’est imposée.

Outre les avantages financiers, les parents veulent engager une nounou au black pour des raisons pratiques, notamment pour ne pas avoir à s’occuper de trop de paperasse. La nounou non déclarée est également le meilleur choix pour la garde occasionnelle d’enfants, car il est facile et rapide de s’en débarrasser.

Dans ce cas, les parents ne pourront payer les heures de garde qu’en espèces, sans reçus ni factures.

Lire aussi :   La théorie de l'attachement de John Bowlby

Combien coûte une nounou au black ?

Le tarif horaire d’une nounou non déclarée se situe entre 2 et 4 euros.

Quant aux assistantes maternelles déclarées,  elles proposent des prix horaires allant de 10,6 à 12 euros.

Le prix d’une heure de travail dans une agence de services à la personne varie de 13 à 16 euros.

Les risques liés à l’embauche d’une nounou non déclarée

Même si les prix sont « attractifs », avoir une nounou au noir n’est pas si génial. Recourir à ses services peut même vous mettre en danger et vous causer des ennuis :

  • Vous ne pouvez pas obtenir l’aide de la CAF et de l’État en même temps.
  • Vous ne serez pas protégé par un contrat de travail. Si la nounou noire ne se présente pas ou démissionne, vous n’aurez pas d’autre choix.
  • Comme elle n’est pas déclarée, une nounou non déclarée ne sera pas couverte par une assurance professionnelle si elle se blesse au travail. Il y a donc de fortes chances que cela se retourne contre vous.
  • Dans le cas d’un service non déclaré, la compagnie d’assurance ne prend aucune responsabilité en cas de dommages matériels ou de blessures à l’enfant.
  • Une nounou qui n’est pas déclarée n’a généralement pas de formation en matière de garde d’enfants.
  • Enfin, le recours au travail au noir peut vous valoir trois ans de prison et une amende de 45 000 €. De plus, si l’URSSAF découvre que vous embaucher une nounou au noir, vous devrez payer les cotisations et contributions sociales pour les services que vous avez effectués.
Lire aussi :   Combien de temps un bébé doit-il dormir de 0 à 12 mois ?

Pourquoi une nourrice au black ne veut-elle pas être déclarée ?

Il existe de nombreuses raisons (illégales) pour lesquelles une nounou pourrait ne pas figurer sur la liste.

Voici quelques raisons qui pousse à une nounou au black à rester non déclarée :

  • Elle est encore mineure,
  • Elle n’a pas d’emploi
  • Elle veut toujours ses allocations
  • Elle est en congé parental et ne veut pas perdre ses allocations ;
  • Elle n’a pas de titre de séjour valable ;
  • Elle s’est vu suspendre ou retirer ses allocations ;
  • Elle veut gagner plus d’argent ou joindre les deux bouts sans payer de charges sociales.

Vous savez maintenant pourquoi il est risqué d’engager une nounou qui a également un autre emploi. Si vous avez besoin d’aide pour la garde de vos enfants, il est préférable de passer par des prestataires de services qui sont connus et de confiance. Leur travail est régi par la législation du pays où vous habitez , qui vous garantissent d’être assurer sur la prestation et de vous retourner en cas de problème.