Les secrets des dessins de vos enfants

Le dessin est bien plus qu’un divertissement pour enfants, c’est un outil très précieux pour accéder à l’univers intérieur des enfants. À travers le dessin, les enfants reflètent leur vision du monde et la relation qu’ils entretiennent avec les personnes qui les entourent, tout en exprimant leurs idées et en laissant libre cours à leur créativité. C’est également une excellente ressource pour canaliser leurs émotions et transmettre leurs sentiments les plus profonds de manière simple, claire et libre.

C’est pourquoi les dessins d’enfants sont d’une grande valeur pour comprendre ce qui se passe à l’intérieur des enfants, découvrir leurs peurs et leurs inquiétudes, ainsi que leurs souhaits et leurs désirs. Cependant, la vérité est que nous négligeons souvent toutes les informations que ce simple outil peut nous fournir et les secrets qu’il cache.

Que révèlent les dessins d’enfants sur vos enfants ?

Saviez-vous que le fait de dessiner sur une petite partie de la feuille au lieu d’occuper toute la feuille peut être un signe de timidité ou d’introversion chez les enfants ? Ce n’est qu’un des nombreux messages que contiennent les dessins d’enfants et que nous négligeons souvent. De la pression qu’ils exercent pour tracer les traits et les tailles qu’ils donnent à chaque objet à la mise en page qu’ils utilisent et aux couleurs qu’ils choisissent, les dessins des enfants recèlent de nombreux secrets.

1. contenu du dessin

Le contenu du dessin libre est probablement l’un des indicateurs qui révèlent le plus de secrets sur les plus jeunes enfants à la maison. Dessiner les espaces naturels, la maison, l’école ou certains de leurs loisirs est le signe d’un enfant heureux et émotionnellement stable.

Lire aussi :   Ce qu'est la méthode Montessori et comment l'appliquer à la maison

De même, dessiner des éléments fantastiques tels que des fées ou des elfes est un indicateur de grande créativité et d’imagination. Cependant, la représentation de scénarios inhabituels tels qu’une grotte, une maison hantée ou une scène de crime peut être le reflet de peurs infantiles, de conflits intérieurs, d’agressivité ou de maltraitance.

2. le type et la pression de la course.

Un autre élément qui cache souvent quelques secrets sur le monde intérieur des enfants est la ligne. Une fois que l’enfant maîtrise les traits, la précision et la pression du dessin deviennent des indicateurs de son état émotionnel.

Un coup faible et interrompu est le signe d’un enfant timide et peu sûr de lui, tandis qu’un coup très fort et rapide peut être un indicateur d’impulsivité, de manque de contrôle et d’anxiété. D’autre part, une trace stable et sûre révèle la confiance en soi et la volonté d’apprendre et de tirer parti de l’environnement.

3. Richesse des détails

En grandissant, les enfants sont capables de représenter une plus grande quantité de détails dans leurs dessins. Dessiner une scène champêtre et choisir différentes nuances de vert pour les plantes, peindre un oiseau dans son nid ou la fumée qui sort de la cheminée est le signe d’un monde intérieur riche et équilibré.

En revanche, un dessin clairsemé, manquant de détails, est le signe d’une sphère d’intérêt étroite, d’une mauvaise connaissance de l’environnement et d’un manque de curiosité pour la vie quotidienne. À l’inverse, un dessin comportant trop de détails peut être un indicateur de traits obsessionnels.

Lire aussi :   Apprenez facilement aux enfants à multiplier

4. Personnages du dessin

Les enfants adorent dessiner les gens, surtout ceux qui les entourent. C’est un excellent moyen de révéler la nature de leur relation avec ces personnes. En général, le premier personnage qu’ils dessinent est le plus important pour eux, soit parce que c’est celui qu’ils aiment le plus, auquel ils s’identifient le plus ou qu’ils craignent le plus, tandis que le dernier est celui auquel ils attachent le moins d’importance. Retirer une personne du dessin peut être un signe de conflit avec cette personne.

Outre l’ordre, la taille compte également. Dessiner tout le monde de la même taille est le signe d’une vie sociale équilibrée et saine, tandis que peindre certaines personnes plus grandes que d’autres peut indiquer des problèmes de relations entre les personnes.

5. Choix de couleurs

Les couleurs sont un indicateur important de l’humeur d’un enfant. Par exemple, la tendance à utiliser des couleurs comme le bleu ou le vert révèle un monde intérieur équilibré, tandis que l’utilisation de couleurs comme le rouge ou le noir peut être un signal d’alarme car elles sont des signes d’impulsivité, de tristesse ou d’agressivité.

De même, l’utilisation d’une ou deux couleurs peut être une source d’inquiétude lorsque l’enfant a plus de choix. Dans ce cas, cela peut être un signe d’apathie ou de manque de motivation.

Évidemment, il est également important de tenir compte de l’attitude de l’enfant pendant qu’il dessine : se concentre-t-il sur le dessin ou est-il facilement distrait ; apprécie-t-il l’expérience ou semble-t-il en colère ou frustré ; prend-il le temps d’imaginer ce qu’il va peindre ensuite ou dessine-t-il tout d’un trait ? Un penchant naturel pour le dessin est un indicateur de la capacité d’apprentissage, tout en stimulant la créativité des enfants. D’un autre côté, forcer les enfants à dessiner peut être contre-productif, donc s’ils n’ont pas envie de peindre, il est préférable de remettre cela à plus tard.

Lire aussi :   Comment fabriquer un ballon sensoriel ?

Les problèmes de développement de l’enfant que l’on peut observer par le dessin.

Les dessins d’enfants ne révèlent pas seulement des signes de la personnalité ou de l’état émotionnel d’un enfant, ils peuvent aussi être un indicateur de problèmes de développement plus graves. Par exemple, des dessins de mauvaise qualité qui manquent de détails ou de la précision attendue pour l’âge ou qui sont continuellement répétés sans changement significatif peuvent être un signe de déficience intellectuelle.

De même, un dessin désorganisé, avec des figures déformées ou qui prend toute la place sur la feuille peut révéler un déficit d’attention, tandis qu’une peinture aux couleurs dominantes (marron, gris ou noir) dans laquelle les personnages ont des expressions neutres ou tristes et les bras près du corps peut être un signe de dépression. Par ailleurs, la présence de figures ou d’objets inversés et d’une ligne irrégulière aux formes déformées peut être un indicateur de latéralité croisée.

Évidemment, les détails révélés par les dessins des enfants sont des interprétations générales et n’indiquent pas nécessairement l’existence d’un problème. Pour découvrir les secrets que révèle le dessin d’un enfant, il est important de l’analyser dans le contexte dans lequel il vit, car ce qui, dans certains cas, peut être un signe d’alerte dans d’autres peut s’expliquer par les expériences vécues dans l’environnement de l’enfant.