En 2022, quel devrait être le salaire d’une baby-sitter ?

Quel devrait être le salaire d’un baby-sitter ?

En 2022, le tarif horaire moyen d’un baby-sitter sera de 9,18 €. Sachez toutefois que le coût du babysitting est fixé au minimum à 10,57 € bruts par heure, ou 8,37 € nets par heure.
Le prix du babysitting est souvent basé sur le salaire minimum horaire, bien qu’il soit en réalité assez flexible.
Le babysitting est l’emploi le plus populaire chez les jeunes de 16 à 20 ans ; le coût du babysitting varie d’une personne à l’autre, en fonction de la demande et de la géographie.
En outre, les prix peuvent être pris en compte, car une aide peut réduire le coût du babysitting…

Quels sont les coûts d’une baby-sitter ?

Dans la plupart des cas, le coût du babysitting est déterminé par le salaire horaire minimum en vigueur. Toutefois, pour déterminer le montant de la rémunération d’une baby-sitter, il faut tenir compte de tous les frais ou services que la baby-sitter pourrait fournir.

  • Le coût des services de la baby-sitter
  • Les frais de transport : la baby-sitter n’est pas toujours transportée et doit utiliser les transports en commun à l’occasion. Ces dépenses doivent être incluses dans le budget de l’employeur individuel.

Comment réduire ces dépenses ?

  • Proposez d’aller chez le baby-sitter avec lui.
  • Payez-lui son transport, qu’il s’agisse d’un Uber ou d’un taxi.
  • Frais de repas : il arrive que certaines gardes se terminent tard le soir ou commencent tôt le matin. Le baby-sitter a le droit de demander à son employeur privé de couvrir ces frais.
Lire aussi :   Les avantages de la pâte à modeler pour les enfants

Comment la rémunérer légalement ?

  • Offrez à votre baby-sitter un déjeuner sur place. Sur sa fiche de paie, notez ses frais de repas (y compris les charges sociales).
  • Frais d’annulation : si vous devez annuler la garde d’enfants prévue par votre baby-sitter, il peut être intéressant de l’indemniser. En particulier en cas d’annulation de dernière minute.

La baby-sitter doit-elle être déclarer  ?

C’est une question courante, mais déclarer sa baby-sitter est une base essentielle qu’il ne faut pas négliger.
Il convient de noter que lorsque la rémunération du baby-sitter est déclarer, elle peut vous coûter moins cher. Vous pouvez simplement demander des déductions fiscales en payant votre baby-sitter en CESU, par exemple.

Voici d’autres aides vous permettant de faire des économies sur les coûts de votre baby-sitter :

  • Le complément de libre choix de la CAF pour les modes de garde.
  • Le crédit d’impôt remboursable de 50 % (dans les conditions définies par le décret n° 2005-1698 du 29 décembre 2005).
  • Certaines entreprises proposent des services de garde d’enfants.
  • Il existe peut-être des aides disponibles dans votre région ou votre ville.

Dans tous les cas, seuls les emplois de baby-sitter déclarés sous contrat sont concernés. Passez votre chemin si vous engagez une baby-sitter non déclarée ou même une nounou non déclarée.

Quelle est la procédure pour déclarer une baby-sitter ?

Les formalités sont assez facile pour déclarer une baby-sitter.
Vous devez vous rendre sur le site Pajemploi, vous devez effectuer les démarches en ligne pour la déclaration de votre baby-sitter.

De plus, déclarer votre baby-sitter est simple et ne prend que quelques minutes.
Cependant, un contrat de travail pour votre personnel de maison est requis.