Puis-je utiliser le jacuzzi en toute sécurité pendant que je suis enceinte ?

Se détendre, se ressourcer et s’accorder des moments de détente sont des éléments indispensables pour qu’une femme enceinte vive une grossesse positive. Pour une mère potentielle, cependant, tous les types de relaxation ne sont pas autorisés. Si certaines sont totalement inadaptées aux femmes enceintes, d’autres peuvent être pratiquées dans des circonstances extrêmement particulières. Parmi ces nombreux loisirs, on retrouve le jacuzzi, particulièrement apprécié des dames. Est-il possible pour elles d’utiliser le jacuzzi pendant la grossesse ? Dans ce billet, on fait le point.

Quels sont les risques d’utiliser un jacuzzi pendant la grossesse ?

Pour diverses raisons, on peut facilement imaginer que le spa est un endroit idéal pour une femme enceinte pour se reposer et se détendre. Lorsque vous êtes enceinte, cependant, avoir un bain à remous peut être assez risqué. C’est parce qu’une mère potentielle qui participe à ce genre de relaxation a de sérieux risques qu’il ne faut pas négliger.

L’hyperthermie est un danger

Passer 10 minutes ou plus dans un bain chaud peut faire monter la température corporelle d’une femme enceinte à 38,9 °C. Lorsqu’elle atteint cette température, celle-ci peut induire une hyperthermie. Selon les résultats de certaines recherches, les nouveau-nés ou les grossesses de femmes exposées à des températures élevées entre 4 et 6 semaines sont à risque de divers problèmes, notamment :

Lire aussi :   Les bases de l'allaitement maternel

Il y a un risque d’anomalie du tube neural, de fausse couche, d’anomalies graves du cerveau ou de la moelle épinière et d’une foule d’autres problèmes.

Il convient également de noter que la chaleur de l’eau chaude peut stimuler la dilatation des artères en augmentant la température corporelle. Les creux de tension sont causés par cet événement, qui peut parfois être inconfortable.

Jacuzzi enceinte : quelles sont les moments défavorables ?

Le jacuzzi et les femmes enceinte ne sont pas très compatible. Cela est particulièrement vrai s’ils sont réglés sur une puissance élevée, car ils peuvent provoquer des contractions.

Comme vous vous en êtes récemment rendu compte, jacuzzi et grossesse ne sont pas toujours compatibles. Lorsqu’une femme enceinte utilise le jacuzzi à des stades particuliers de sa grossesse, le danger augmente encore plus. A quelle époque sommes-nous ? Voici ce que vous devez garder à l’esprit.

Au cours du premier trimestre de grossesse

Le premier trimestre coïncide avec le début de la grossesse. Le nourrisson est très vulnérable à ce moment et le risque de fausse couche est particulièrement élevé. Par conséquent, les futures mamans sont conseillées par les experts de la santé pour éviter de s’exposer à ce genre de danger extérieur.

De plus, les jets massants du jacuzzi étant parfois trop puissants, ils constituent une agressivité pour le fœtus en développement.

Au cours du troisième trimestre de la grossesse

Les trois derniers mois de la grossesse sont appelés le troisième trimestre. En utilisant le jacuzzi à ce moment, la future mère se met en danger d’accoucher avant la date d’accouchement prévue. Comme on pouvait s’y attendre, ce type d’accouchement prématuré met la vie du nouveau-né en danger.

Lire aussi :   Tout ce qu'il faut savoir sur le Thalasso Bain Bébé

Les jets massants du jacuzzi, qui procurent des stimulations susceptibles de déclencher des contractions, peuvent provoquer un accouchement avant la conclusion de la grossesse.

Par conséquent, la détente dans un jacuzzi au cours du troisième trimestre n’est pas recommandée aux femmes enceintes.

Lorsque vous allez dans un jacuzzi pendant la grossesse, il y a plusieurs choses à garder à l’esprit

Certes, un jacuzzi n’est pas une bonne option pour une femme enceinte en termes d’espace de détente. Sous certaines conditions toutefois, cette dernière peut s’autoriser à se détendre quelques instants dans son jacuzzi.

Choisissez le moment idéal

Comme indiqué précédemment, certaines étapes de la grossesse ne conviennent pas au repos dans un jacuzzi. Les premier et troisième trimestres en font partie. La grossesse dure généralement trois trimestres et au cours du deuxième trimestre, la femme enceinte peut se détendre de temps en temps dans un jacuzzi. Cependant, avant de céder à son envie d’un bain chaud, la future maman doit s’assurer que sa grossesse est sans danger et qu’elle peut s’offrir le spa jacuzzi.

Passez quelques minutes dans le jacuzzi

Entrer dans un jacuzzi n’est pas la seule chose qui pourrait mettre en danger la grossesse de la future maman. Un danger émerge de passer trop de temps dans le jacuzzi. Pour cette raison, il est fortement conseillé aux femmes enceintes de prendre leurs bains chauds pendant une période plus courte. Pour éliminer tout danger, ce dernier doit prendre moins de 10 minutes.

Contrôlez la température de l’eau.

Un bain trop chaud peut être dangereux pour la femme enceinte et son bébé. Pour cela, maintenez la température de votre bain en dessous de 37°C. Cela vous aidera à éviter la douleur.

Lire aussi :   Le tatouage de la date de naissance : une proclamation d'amour sur la peau

Réduisez le nombre de fois que vous prenez le jacuzzi

Vous devez éviter de prendre fréquemment des bains chauds dans votre jacuzzi pour votre santé personnelle et celle de votre enfant à naître. L’objectif est de ne pas dépasser une semaine dans un spa.

Dans certains cas, sortez du jacuzzi

Il est préférable pour la future maman de quitter son bain chaud dans certains cas. Elle doit choisir cette option en particulier lorsqu’elle commence à transpirer. Si vous commencez à ressentir une quelconque douleur, vous devez sortir du bain chaud.

Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées

De nombreuses femmes ont l’habitude d’ajouter des huiles essentielles à leur bain chaud. Lorsque vous n’êtes pas enceinte, il n’y a pas de danger particulier à le faire. Cependant, les choses se révèlent assez différentes en fin de compte. Une mère potentielle doit éviter d’utiliser des huiles essentielles dans son bain à remous lorsqu’elle se détend dans un jacuzzi. Vous vous demandez sans doute pourquoi. Il est concevable que les huiles essentielles transcendent la barrière placentaire et atteignent le nourrisson, présentant ainsi un risque pour ce dernier.

Dans ce cas, vous devez éviter d’allez dans le jacuzzi

Lorsque la future maman ne se sent pas bien, elle doit éviter d’utiliser le jacuzzi. Si elle a déjà une température élevée en raison d’une fièvre, d’un effort ou d’un bain chaud antérieur, elle choisira cette option.