Bébé avale trop d’air avec le biberon Mam

Certains bébés ont parfois du mal à s’alimenter. En règle générale, cette circonstance est transitoire. La première étape consiste à surveiller votre bébé. Essayez d’en savoir plus sur sa personnalité, ses habitudes de consommation et son horaire de sommeil.

Compte tenu de la durée de sommeil de bébé, faut-il le réveiller pour le nourrir ? La décision de ce qu’il faut faire n’est pas toujours simple. Si les conditions suivantes s’appliquent, respectez sa routine et laissez-le dormir :

se réveille tout seul pour boire, est alerte et efficace en mangeant, a au moins 6 mictions et 3 selles par jour, est paisible et semble satisfait après avoir bu, et a a repris une partie de son poids de naissance.

Il n’y a donc rien à craindre. Chaque enfant a un rythme unique qui se développe au fil du temps.

Votre bébé dort beaucoup

Si votre bébé dort beaucoup, vous devrez peut-être le réveiller pour le nourrir.

Certains nourrissons, particulièrement au cours des deux ou trois premières semaines, dorment tellement qu’ils négligent de manger. Après cela, ils ont du mal à consommer tout le lait dont ils ont besoin. Vous devriez inciter votre enfant à boire des liquides supplémentaires s’il dort beaucoup mais ne présente pas les symptômes susmentionnés.

Lire aussi :   Douleur vagin grossesse : quand faut-il s'inquiéter de douleurs vaginales ?

Solution pour nourrir lorsqu’un bébé dort beaucoup

Il sera plus simple de le réveiller si vous recherchez des symptômes de sommeil léger, comme se tortiller, sucer ou bouger les yeux sous ses paupières.

Parlez-lui, massez-lui les bras, les jambes et le dos pour le stimuler.

Laissez-le dans une camisole ou une couche car les enfants chauds tètent moins.

Si vous avez des inquiétudes ou si le problème ne s’améliore pas après quelques jours, parlez-en à un spécialiste.

Votre bébé avale et boit très lentement

Au début, la succion d’un bébé n’est généralement pas extrêmement efficace. Les bébés qui naissent quelques semaines plus tôt sont plus susceptibles d’en faire l’expérience (entre 35 et 37 semaines de grossesse). Même les nourrissons pleinement développés peuvent avoir besoin de quelques jours ou semaines pour faire effet. Les choses peuvent s’arranger avec le temps. Rester calme; votre enfant apprend. Certains nourrissons continuent de boire lentement à mesure qu’ils grandissent.

Solution pour nourrir lorsqu’un bébé boit très lentement

Remplacez la tétine par une qui coule un peu plus vite.

Pendant que votre bébé mange, chatouillez son dos ou ses côtes ou caressez ses pieds pour le stimuler.

Pour l’exciter, passez votre doigt sur ses joues ou sous son menton.

Il a besoin d’un changement de couche ou d’un bref changement de posture.

Votre bébé s’étouffe en avalant la nourriture avec son biberon

Bébé peut se débattre et s’étouffer si la tétine du biberon coule trop vite et qu’il a trop de lait dans la bouche (il avale bruyamment, tousse, recrache un peu de lait).

Lire aussi :   Bola de grossesse : comment la lithothérapie peut vous aider pendant votre maternité

Solution pour éviter que votre bébé s’étouffe en avalant avec de la nourriture

Tout d’abord, vous devez changez la tétine pour une qui coule plus lentement.

Pendant que vous faire boire votre bébé, faites de courtes pauses.

Lorsque votre bébé tète, évitez de le mettre sur le dos car le lait entrera toujours dans sa bouche même s’il ne tète pas. Essayez de le nourrir presque assis afin que le biberon soit légèrement incliné vers le bas (juste assez pour que la tétine soit remplie de lait et non d’air). Le nourrisson peut boire à son propre rythme.

Conclusion pour votre éviter que votre bééb avale trop d’air avec son biberon

Vous devez respecter à la lettre ces consignes, afin que votre bébé puisse avaler à son rythme son alimentation. Soyez patient avec lui, et il prendra du plaisir à déguster son biberon.