Mousse de canard femme enceinte : peut-on en consommer sans risque ?

Durant la grossesse, il est important de prêter attention à votre alimentation pour garantir la santé de votre bébé et la vôtre. Certains aliments peuvent présenter des risques de toxoplasmose, listériose ou salmonellose. La mousse de canard Madrange est préparée avec du Porto. Est-ce sécuritaire de la consommer pendant la grossesse ? Quels sont les éventuels dangers associés à la consommation de cette mousse de canard Madrange pour les femmes enceintes ?

La mousse de canard dangereux pour la femme enceinte ?

La mousse de canard est considérée comme un produit hautement transformé. Bien qu’il s’agisse d’un aliment cuit, sa conservation au frais et sa manipulation peuvent augmenter les risques de contamination par la listériose. De plus, elle est riche en graisses saturées, en additifs et en sel, ce qui n’est pas idéal pendant la grossesse.

On peut se procurer la mousse de canard auprès des traiteurs, emballée sous vide dans les supermarchés ou dans les petits commerces. Quelle que soit la manière dont elle est présentée, sa consommation pendant la grossesse n’est pas recommandée notamment par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES).

Mousse de canard : comprendre les dangers de la listériose

La listériose est une affection alimentaire grave provoquée par la bactérie Listéria monocytogenes. Elle est particulièrement préoccupante pour les femmes enceintes. Cette bactérie, présente potentiellement dans des produits tels que la mousse de canard, est imperceptible sur les aliments : elle ne change ni leur odeur, ni leur aspect, ni leur goût. Cela rend essentiel de s’assurer de la fraîcheur de ce que nous mangeons et d’éviter certains aliments susceptibles d’être contaminés par la Listéria. Les principaux aliments à risque sont :

  • les fromages à base de lait cru, les fromages à pâte molle et à pâte persillée (comme le roquefort, la fourme d’Ambert et le bleu d’Auvergne),
  • certains produits de charcuterie (tels que rillettes, pâtés, et ceux en gelée),
  • les poissons fumés ou crus, les coquillages crus (comme les huîtres), le surimi et le tarama,
  • les graines germées,
  • la viande hachée et d’autres viandes crues (comme le carpaccio et le tartare).
Lire aussi :   Les femmes enceintes peuvent-elles utiliser de la crème fraîche pendant la grossesse ?

Contracter la listériose pendant la grossesse peut avoir des conséquences sévères pour le fœtus. Sans traitement, elle peut causer une septicémie, une infection du système nerveux ou même des avortements spontanés, des accouchements prématurés et des morts fœtales. Bien que cette maladie soit très rare en France (avec une incidence annuelle d’environ 5 à 6 cas par million d’habitants), son potentiel impact sur le fœtus requiert une attention particulière. Selon le ministère des Solidarités et de la Santé, les groupes les plus vulnérables face à cette bactérie incluent les personnes immunodéprimées, les seniors, les femmes enceintes et les nouveau-nés. Pour minimiser le risque, il est conseillé d’éviter la consommation de certains produits de charcuterie, qu’ils soient cuits ou crus.