Signes précoces de la grossesse : Comment savoir si vous êtes enceinte ?

De nombreuses femmes attendent avec impatience la nouvelle de leur grossesse, d’autres sont prises complètement par surprise. Dans tous les cas, cette nouvelle marque le début d’une étape précieuse dans la vie d’une femme, au cours de laquelle de nombreux changements l’attendent, non seulement sur le plan physique mais aussi sur le plan émotionnel. C’est une période pleine de nouvelles expériences qui commence dès le moment de la conception.

Quand votre corps commence-t-il à changer et que vous remarquez les premiers signes de la grossesse ?

Dès le moment de la conception, le corps de la femme enceinte commence à changer. Cependant, ce n’est qu’aux alentours de la deuxième semaine de gestation que vous commencez à remarquer les premiers signes de la grossesse, en raison des changements hormonaux qui se produisent dans le corps.

Évidemment, toutes les femmes enceintes ne présentent pas les mêmes signes et ne commencent pas à les remarquer au même moment. De même, l’intensité des premiers symptômes peut varier d’une femme enceinte à l’autre. Chez certaines femmes, les signes sont très clairs dès le début, alors que dans d’autres cas, ils sont si légers qu’ils peuvent être confondus avec des signes prémenstruels.

Les 10 symptômes de grossesse les plus courants

1. l’aménorrhée

L’aménorrhée ou l’absence de menstruation peut apparaître à la suite d’un stress, d’un déséquilibre hormonal ou d’un exercice intense, mais la plupart du temps, elle est liée au début de la grossesse. C’est le symptôme le plus clair de la grossesse, surtout chez les femmes qui ont des menstruations régulières. Dans ces cas, un retard d’une semaine seulement est un signe de grossesse avec une certitude de près de 90 %. Les femmes ayant des cycles irréguliers doivent attendre environ 15 jours après la date prévue pour être sûres.

2. Crampes ou douleurs abdominales

Environ entre la deuxième et la troisième semaine après la conception, il est courant de commencer à ressentir de légères douleurs abdominales, conséquence des changements hormonaux et des transformations physiques qui se produisent dans l’utérus. Dans certains cas, des crampes abdominales peuvent apparaître occasionnellement, ce qui peut être confondu avec des symptômes prémenstruels. En général, il s’agit d’un symptôme normal qui accompagne la femme enceinte tout au long de la grossesse, mais s’il devient très aigu, persistant et ne s’atténue pas, il peut indiquer une grossesse extra-utérine ou une fausse couche, une visite chez le médecin est donc recommandée dans ces cas.

Lire aussi :   Comment habiller un bébé pour aller au lit ?

Les nausées sont un symptôme de la grossesse.

3. nausées et vomissements

À partir de la quatrième semaine de grossesse, environ 47 % des femmes souffrent de nausées et de vomissements, bien que dans certains cas ces altérations digestives puissent apparaître beaucoup plus tôt en raison des modifications hormonales provoquées par l’implantation de l’ovocyte dans l’utérus et le relâchement des muscles du tube digestif. Ces symptômes surviennent le plus souvent le matin, mais peuvent aussi apparaître à tout autre moment de la journée, et sont également fréquents au moment des repas. En général, ces troubles digestifs disparaissent à la fin du premier trimestre de la grossesse.

4. Petite perte de sang

Environ 3 femmes sur 10 subissent de petites pertes de sang au cours des premières semaines de la grossesse. C’est ce qu’on appelle l’hémorragie d’implantation, qui se produit lorsque l’ovule fécondé tente de se nicher dans la paroi de l’utérus. Dans la plupart des cas, il s’agit d’un saignement léger, rosâtre ou brunâtre qui peut durer de un à trois jours sans affecter le déroulement de la grossesse. À moins que les saignements ne durent plus de trois jours, qu’ils soient très abondants ou de couleur rouge vif, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

5. Augmentation de l’envie d’uriner

Un autre des symptômes les plus courants pendant la grossesse est l’envie accrue d’uriner à partir de la quatrième semaine. Cette augmentation est due au fait que le corps commence à produire plus de liquide, ce qui intensifie le fonctionnement des reins, et à la croissance progressive de l’utérus, qui commence à comprimer la vessie, l’empêchant de se remplir complètement. Au fur et à mesure que la grossesse progresse, il est normal que l’envie d’uriner devienne plus pressante, car la compression de l’utérus sur la vessie devient plus importante.

L'augmentation du volume des seins est un symptôme de la grossesse.

6. Sensibilité et croissance des seins

À chaque cycle menstruel, les seins d’une femme gonflent et deviennent plus sensibles au toucher, ce qui explique que les femmes négligent souvent ce symptôme pendant la grossesse. Entre la deuxième et la troisième semaine de grossesse, les seins commencent à augmenter de volume et deviennent plus sensibles en raison des changements hormonaux qui se produisent dans le corps. Il est également probable que la pigmentation des auréoles devienne plus foncée et que de petites bosses apparaissent à la surface de la peau. Dans tous les cas, ce sera un symptôme qui persistera tout au long de votre grossesse.

Lire aussi :   Comment porter un bola pendant la grossesse ?

7. Sensibilité olfactive accrue

Dès la troisième semaine après la conception, il est fréquent que les femmes commencent à ressentir des changements dans leur système olfactif. Dans la plupart des cas, il est fréquent qu’une plus grande sensibilité olfactive se développe, ce qui est responsable de l’aversion que de nombreuses femmes ont pour certaines odeurs qui peuvent devenir désagréables et même provoquer des nausées. Ce symptôme est dû aux différents changements hormonaux qui se produisent dans le corps de la femme et tend à disparaître au cours du premier trimestre de la grossesse.

8. Fatigue et somnolence anormale

Environ 65 % des femmes enceintes ressentent une sensation quasi permanente de fatigue et de somnolence tout au long de la journée à partir de la troisième semaine de grossesse. Ceci est principalement dû à une augmentation du taux de progestérone dans le sang, une hormone qui aide à préparer les glandes mammaires à la période d’allaitement, tout en stimulant la vascularisation de la muqueuse utérine et en exerçant un effet relaxant sur l’utérus. Des épisodes de fatigue et une baisse de la vigilance mentale peuvent également se produire à l’occasion.

Un malaise général est un symptôme de la grossesse.

9. Malaise généralisé

À partir de la troisième semaine de gestation, il est normal que la femme enceinte commence à ressentir un sentiment de malaise généralisé dans tout le corps, semblable à un rhume. C’est une conséquence de l’augmentation de la température basale et de la diminution de la pression artérielle qui se produisent en raison des changements qui se produisent dans le corps de la femme. Dans la plupart des cas, ce symptôme persiste pendant les premiers mois de la grossesse.

10. Changements d’humeur soudains

Les hauts et les bas émotionnels touchent environ 37 % des femmes enceintes à partir de la troisième semaine de grossesse. Ils sont dus à des changements hormonaux qui influencent certains neurotransmetteurs dans le cerveau, ce qui fait que la femme se met en colère, est déprimée, euphorique ou anxieuse sans raison apparente. La particularité de ces cas est que la femme enceinte n’est pas en mesure de contrôler ces sautes d’humeur, quels que soient ses efforts.

D’autres signes qui peuvent également révéler une grossesse

Outre les signes les plus courants de la grossesse, il existe d’autres symptômes qui peuvent également apparaître au cours des premières semaines après la conception et qui passent inaperçus la plupart du temps.

1. saignement des gencives

À partir de la troisième semaine de grossesse, de nombreuses femmes ont les gencives qui saignent, surtout après le brossage. Cela est dû aux changements hormonaux qui ont lieu pendant cette période, qui augmentent la sensibilité orale et provoquent une augmentation de la vascularisation de la zone.

2. Pertes vaginales accrues

L’augmentation des pertes vaginales est l’un des symptômes les plus négligés pendant les premières semaines de la grossesse. Cette augmentation des écoulements est une conséquence des hormones qui stimulent la production du bouchon de mucus pour protéger l’utérus d’éventuelles infections. Dans ces cas, les pertes vaginales sont caractérisées par une couleur blanchâtre et sont pratiquement inodores.

Lire aussi :   Bola de grossesse : comment la lithothérapie peut vous aider pendant votre maternité

3. Acné

L’acné est un autre symptôme qui peut indiquer une grossesse et qui est souvent négligé. Elle est beaucoup plus fréquente chez les femmes qui ont eu de l’acné à l’adolescence, mais elle peut se développer chez n’importe quelle femme à la suite de changements hormonaux.

Test de grossesse

Comment s’assurer que vous êtes enceinte et à combien de semaines de grossesse êtes-vous ?

Après avoir détecté les premiers symptômes, la façon la plus simple de corroborer la nouvelle est d’utiliser un test de grossesse que vous pouvez trouver dans n’importe quelle pharmacie ou même acheter en ligne. Il est recommandé d’attendre au moins cinq jours après le retard des règles pour faire un test de grossesse car ce n’est qu’à ce moment-là que vous aurez des niveaux suffisants de l’hormone hCG ou hormone de grossesse.

La gonadotrophine chorionique humaine, comme on l’appelle également, est une hormone glycoprotéique qui commence à être sécrétée peu après l’implantation de l’ovule fécondé dans l’utérus de la mère. Pendant les premiers jours, sa concentration est très faible, ce qui rend pratiquement impossible sa détection par un test de grossesse, mais à partir du cinquième jour, des quantités détectables s’accumulent dans le sang et l’urine.

Acheter un test de grossesse en ligne

Si vous ne vous sentez pas à l’aise pour acheter un test de grossesse en personne dans une pharmacie, vous pouvez toujours l’acheter sur une boutique en ligne comme Amazon et le recevoir dans les 24 heures. Voici trois exemples :

Une fois votre grossesse confirmée, vous pouvez également déterminer le nombre de semaines de grossesse en utilisant un calculateur de grossesse ou un gestogramme. Il s’agit d’une méthode assez précise et très facile à utiliser car il vous suffit de connaître la date de début de votre période précédente.

Ne laissez pas l’excitation vous paralyser : Que faire lorsque vous savez que vous êtes enceinte ?

Après un test de grossesse positif, la prochaine chose à faire est de consulter votre médecin généraliste pour confirmer votre grossesse à l’aide d’un test sanguin, qui détecte essentiellement les niveaux de l’hormone hCG dans votre sang. En quelques jours, vous saurez avec certitude si vous êtes enceinte et vous pourrez consulter votre gynécologue pour obtenir des conseils sur la façon de prendre soin de vous pendant le reste de votre grossesse.

Dernière mise à jour le 2022-02-07 / Liens d’affiliation / Images API d’affiliation.