10 règles de sécurité à enseigner à votre enfant dès son plus jeune âge

L’une des principales préoccupations de tout parent est que quelque chose de grave puisse arriver à son enfant. Dès la naissance d’un bébé, les parents s’inquiètent de sa sécurité physique et émotionnelle. En effet, il a été démontré que le cerveau des mères et des pères subit des modifications visant à donner la priorité aux soins et à la protection de l’enfant.

S’il est important de ne pas adopter un style d’éducation surprotecteur et craintif, il n’en est pas moins vrai que nous devons veiller à ce que nos enfants sachent comment se protéger car, en grandissant et en acquérant leur indépendance, ils devront se séparer de nous.

Des consignes de sécurité de base pour que les enfants apprennent à se protéger.

1. ne pas ouvrir la porte lorsqu’on est seul à la maison

Votre enfant doit savoir que si quelqu’un frappe à la porte et qu’il est seul à la maison, il ne doit pas ouvrir. Il est également déconseillé qu’ils répondent au téléphone.

Lire aussi :   Les effets secondaires des parents surprotecteurs

2. Demandez de l’aide si vous êtes harcelé

Les brimades se produisent à des âges de plus en plus jeunes, il est donc important d’en parler à votre enfant. En fait, les enfants solitaires et timides sont souvent les victimes préférées des brutes. Expliquez-leur donc que si un autre enfant les taquine, les humilie ou leur fait du mal physiquement, ils doivent demander de l’aide. Il est important qu’ils comprennent que demander de l’aide n’est pas un signe de faiblesse mais d’intelligence. L’intimidation est une chose qui ne doit pas être cachée.

3. ne vous laissez pas toucher

Dès son plus jeune âge, l’enfant doit savoir que son corps lui appartient et que les autres n’ont pas le droit d’y toucher. Les baisers, les caresses et les câlins sont destinés aux personnes qu’il connaît et aime, avec lesquelles il a déjà un certain degré d’intimité. Il est donc important de ne jamais le forcer à embrasser ou à serrer dans ses bras des personnes qu’il ne connaît pas. Expliquez-leur également qu’il y a certaines parties du corps que les autres n’ont pas le droit de toucher, pas même les personnes de confiance, et que si quelque chose comme cela se produit, ils doivent refuser et vous le dire immédiatement.

4. Mémorisez l’adresse et le numéro de téléphone du domicile des parents.

Il suffit d’une seconde pour perdre de vue son enfant, surtout dans une foule de personnes. Il est donc important que vous leur expliquiez que s’ils se perdent, ils doivent rester où ils sont. Vous pouvez également demander l’aide d’un adulte, de préférence d’autres parents avec des enfants. Dans ce cas, il est bon qu’ils connaissent par cœur l’adresse et le numéro de téléphone de votre domicile.

Lire aussi :   Les avantages du basket-ball pour les enfants

5. Traversez toujours la rue en regardant des deux côtés

Pour éviter un accident de la route, la meilleure chose à faire est d’apprendre à votre enfant à traverser la route en toute sécurité. Expliquez-leur qu’ils doivent toujours traverser au passage piéton et respecter les feux de circulation. Néanmoins, avant de traverser, ils doivent regarder des deux côtés de la route pour s’assurer qu’il n’y a pas de voitures ou qu’elles sont arrêtées.

6. Apprendre la différence entre les bons et les mauvais secrets

Souvent, les brutes ou les pédophiles jouent l' »arme des secrets » avec les enfants. Expliquez à votre enfant qu’il y a de bons et de mauvais secrets. La règle est qu’ils ne doivent pas garder de secrets qui les mettent mal à l’aise, les effraient, les attristent ou les inquiètent. Ils devraient le leur dire, sachant que vous ne les gronderez pas.

7. Naviguer sur Internet en toute sécurité

Le web n’est pas sans risque. Lorsque votre enfant est en âge d’accéder au monde virtuel, il doit savoir qu’il ne peut pas donner ses coordonnées personnelles et qu’il n’est pas conseillé de parler à des personnes qu’il ne connaît pas dans la vie réelle. Il est important que vous établissiez une relation de confiance dès le plus jeune âge, afin qu’ils vous parlent de tout ce qu’ils rencontrent d’étrange en surfant.

8. Ne partez pas avec quelqu’un que vous ne connaissez pas.

Votre enfant doit savoir que, si quelqu’un lui demande de l’accompagner, il ne doit pas accepter. Même si la personne dit qu’elle est votre amie, il ne faut jamais lui faire confiance et, bien sûr, il ne faut pas monter dans la voiture d’un inconnu. C’est pourquoi il est toujours conseillé aux parents ou aux grands-parents de venir les chercher. Expliquez-leur que vous pouvez parfois être en retard, mais qu’ils doivent vous attendre.

Lire aussi :   Activités à faire avec un bébé de 5 à 9 mois

9. Utilisez votre voix pour vous défendre

S’il n’aime pas quelque chose, votre enfant doit savoir qu’il a le droit de refuser. Apprenez-lui à dire « Assez ! » avec détermination, en regardant l’agresseur dans les yeux et en mettant ses mains en avant pour le protéger. S’ils se sentent mal à l’aise dans une situation, ils peuvent s’éloigner, crier et demander l’aide d’un autre adulte.

10. jouer en toute sécurité

De nombreux accidents d’enfance se produisent pendant que les enfants jouent. C’est pourquoi il est important que votre enfant sache qu’il ne doit pas mettre de petites pièces dans sa bouche, qu’il ne doit pas jouer avec des objets pointus et qu’il ne doit pas se sentir obligé d’assumer certains rôles dans les jeux simplement parce que les autres enfants font pression sur lui.