La Microkiné pour le bien-être des bébés

En complément d’un traitement médical, vous pouvez vous adresser à un micro-praticien pour la santé de votre bébé dès sa naissance.

Les procédures utilisées dans le Microkiné sont adaptées à l’âge de votre enfant. C’est un toucher doux qui tient compte de la physiologie du nouveau-né.

Dans quels cas faut-il demander l’avis d’un micro-praticien en pédiatrie ?

Dans le cas où le bébé semble souffrir ou être mal à l’aise pendant les repas ou le sommeil, le micropraticien intervient soit à titre préventif (il analyse le nouveau-né et rétablit les déséquilibres), soit à titre thérapeutique (il évalue le nourrisson et rétablit les déséquilibres).

Dans les situations suivantes, il est souvent préférable de consulter un micropraticien :

  • coliques chez l’enfant (ou pleurs intenses après la tétée ou le biberon)
  • le RGO (reflux gastro-œsophagien) est une affection dans laquelle (régurgitations accompagnées de pleurs ou d’agitation après la tétée, pendant le sommeil, refus de s’alimenter, perte de poids)
  • « le syndrome de la tête plate » ou torticolis (tête constamment tournée du même côté) provoque des douleurs ou des difficultés chez le bébé ou la mère lors de l’allaitement (plagiocéphalie)
  • les maladies ORL comprennent les rhinites, les otites et les bronchites chroniques.

Comment se passe une consultation en Microkiné  ?

La microkine pédiatrique est un traitement indolore et sûr pour les nouveau-nés. Le micropracteur procède d’abord à un interrogatoire pour en savoir plus sur la cause du rendez-vous, ainsi que sur le déroulement de la grossesse et de l’accouchement.

Puis, à l’aide d’un diagnostic palpatoire précis et complet, il va constater le manque de mobilité et les tensions qui se sont accumulées pendant la grossesse ou l’accouchement. Celles-ci sont à l’origine ou peuvent exacerber d’éventuelles petites maladies du nouveau-né.

Lire aussi :   Bola de grossesse : est-ce dangereux ?

Le but des ajustements microkiné est de rétablir l’équilibre. À l’issue de la consultation, le micropracteur fournira des conseils pour les jours qui suivent la séance.