Femme Enceinte et Lardon : pendant la grossesse, le lardon peut-il être consommé sans danger ?

préparation des lardons pour femme enceinte
lardon cuisine durant la grossesse

Vous avez sans doute des inquiétudes sur votre alimentation si vous êtes enceinte. Le contenu de nos assiettes change-t-il pendant la grossesse ? Oui, Santé Publique France a publié un petit guide sur l’alimentation pendant la grossesse, et il suggère d’éviter une certaine série d’aliments pour éviter que le bébé n’attrape des maladies rares mais mortelles. Ces aliments sont principalement constitués de viande, de poisson et de légumes crus ou insuffisamment cuits qui n’ont pas été soigneusement nettoyés. Cela dit, les morceaux de lardon que nous aimons utiliser pour créer une petite quiche lorraine ou de savoureux spaghettis à la carbonara ont-ils leur place dans nos assiettes ? C’est ce que nous allons clarifier dans cet essai.

Quels sont les aliments qu’une femme enceinte doit éviter ?

Même si certains repas ne sont pas nocifs pour la mère, il en va tout autrement pour le bébé. Celui-ci est plus sensible aux maladies puisqu’il est complètement développé. Plus précisément, nous faisons référence à deux maladies peu courantes qui, si elles sont contractées pendant la grossesse, peuvent provoquer une fausse couche, des malformations congénitales et une septicémie grave chez l’enfant à naître. Elles sont respectivement causées par la bactérie Listeria et le parasite Toxoplasma gondii, et sont appelées toxoplasmose et listériose.

Santé Publique France conseille d’éviter un certain nombre d’aliments pendant neuf mois si vous n’êtes pas immunisée (vous pouvez le savoir en faisant un rapide test sanguin en début de grossesse), d’être prudente dans la préparation des viandes et des poissons et de nettoyer soigneusement vos produits.

Lire aussi :   Une femme enceinte peut-elle manger des tiramisus pendant sa grossesse ?

Par exemple, la charcuterie souvent consommée dans le cadre d’une raclette et la grossesse ne font pas bon ménage. Il vaut mieux s’interdire le chorizo, le jambon cru et la saucisse pendant un certain temps. Nous tenons à rappeler à celles qui aiment manger du poisson cru (sushi, tarama, etc.) que cette pratique est également déconseillée.

Par ailleurs, Santé Publique France déconseille la consommation de foie gras, de pâté, de rillettes et de plusieurs fromages (camembert, brie et pont-évêque), et plus généralement la consommation de la peau de tous les fromages. Elle déconseille également l’ingestion de produits à base de soja, d’autant plus que les phytoestrogènes peuvent être nocifs pour les enfants.

Puis-je manger du lardon lorsque je suis enceinte ?

Heureusement, les morceaux de lardon ne figurent pas, avec le jambon blanc, sur la liste des aliments à éviter pendant la grossesse. Au contraire, ils fournissent les protéines, les graisses et les glucides nécessaires dans le cadre d’un régime riche en vitamines et en minéraux.

Pour maintenir un régime sain, il faut veiller à ne pas en manger trop souvent. Ce sont des repas gras car ils contiennent beaucoup de lipides. Cela s’applique également aux lardons cuits pour femmes enceintes, qui sont savoureux mais aussi pleins de nutriments. Cependant, ils sont parfois pratiques, notamment pour préparer des pâtes à la carbonara ou une quiche Lorraine.

Quelles mesures de sécurité les femmes enceintes doivent-elles suivre lorsqu’elles consomment du lardon ?

Cependant, s’ils sont autorisés, il existe des mesures de sécurité spécifiques à suivre, conformément à ce que Santé Publique France essayait de faire valoir. Puisque nous avons démontré que la viande crue peut transmettre des parasites et des germes qui provoquent des maladies dangereuses, notamment chez les nourrissons, ces morceaux de porc sont essentiellement crus et ne doivent pas être consommés comme tels. C’est pourquoi il faut veiller à les faire bouillir soigneusement.

Lire aussi :   Bébé avale trop d'air avec le biberon Mam

En outre, certaines pratiques sanitaires s’appliquent à toutes les viandes et à tous les poissons, notamment le fait de les conserver dans la zone la plus froide du réfrigérateur, de respecter les dates de péremption, de consommer les aliments dès qu’ils sont ouverts et de les préparer au maximum. 3 jours ou de conserver séparément les aliments cuits et les aliments crus dans votre réfrigérateur. Vous pouvez réduire vos risques d’attraper une maladie dangereuse en faisant ces simples efforts.

Recette modifiée à base de morceaux de lardon à faire durant la grossesse

Lorsque vous êtes enceinte, il n’y a rien à modifier dans votre cuisine. Le secret consiste à préparer la viande et les fruits de mer à la perfection et à bien laver vos légumes. Lorsque vous êtes enceinte, vous pouvez généralement réaliser une quiche lorraine, qui est un must car elle est savoureuse et simple à réaliser. Cependant, veillez à bien cuire tous les composants, y compris la choucroute de la femme enceinte. Vous devez également faire très attention à bien laver le chou avant de préparer la choucroute. Évitez d’acheter de la choucroute ou des quiches lorraines toutes prêtes à l’épicerie. Comme nous ne savons pas comment les aliments ont été préparés, cette recommandation s’applique généralement à l’ensemble de votre alimentation tout au long de la grossesse. Il est préférable de prendre l’habitude de cuisiner soi-même, car nous pouvons voir davantage ce que nous mettons dans nos assiettes.

La charcuterie peut-elle être consommée sans danger pendant la grossesse ?

La charcuterie peut-elle être consommée sans danger pendant la grossesse ? Sachant que les infections sont rares mais peuvent néanmoins avoir des conséquences graves pour un nouveau-né si elles surviennent, il est raisonnable d’aborder ce sujet. Il s’agit notamment de la listériose et de la toxoplasmose, qui se transmettent principalement par les animaux et la viande crue ou insuffisamment cuite. Comme toutes les charcuteries ne sont pas à éviter, examinons celles que vous pouvez et ne pouvez pas consommer.

Lire aussi :   La feuille de framboisier pour la grossesse

Quels sont les nutriments nécessaires aux femmes enceintes ?

Il est conseillé aux femmes enceintes de consommer tous les repas typiques d’une alimentation saine. Tout comme une femme qui n’est pas enceinte, elles doivent consommer les quantités journalières recommandées de protéines, de lipides, de glucides, de vitamines et d’oligo-éléments. C’est pourquoi il est conseillé de consommer beaucoup de fruits, de légumes, de produits laitiers, de viande, de poisson et de légumineuses. Vous pouvez vous référer au guide diététique pour les femmes enceintes que nous avons mentionné si vous êtes curieuse à ce sujet. Vous découvrirez qu’il n’y a pas de différences significatives entre le régime pour femmes enceintes et le régime normal, puisque l’équilibre alimentaire est assuré.

Ensuite, en raison de leurs avantages nutritionnels, certains repas sont spécifiquement conseillés pendant la grossesse. Le folate, également connu sous le nom de vitamine B9, est souvent conseillé car il joue un rôle dans le développement du système nerveux de l’embryon. On peut le découvrir dans les épinards, le melon, les châtaignes, les noix, la mâche, le cresson et les flocons de levure. Les produits laitiers comme le fromage, le fromage blanc et le yaourt apportent du calcium, qui contribue au développement du squelette du bébé.